La Semaine Vétérinaire n° 1937 du 22/03/2022

Maladies réglementées

ANALYSE MIXTE

Clothilde Barde

Le 26 janvier dernier, l’Inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche (IGESR) et le Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux (CGAAER) ont précisé les conditions de sortie du moratoire sur les travaux de recherche relatifs aux maladies à prions1.

« L’hypothèse d’une contamination par coupure avec du matériel contaminé est la plus probable », selon le rapport rendu le 26 janvier dernier par l’IGESR et le CGAAER2. En effet, une enquête a été menée suite au cas probable de maladie de Creutzfeldt-Jakob chez une technicienne à la retraite de l’Institut national de la recherche agronomique et de l’environnement (Inrae) à Toulouse qui travaillait au contact de tissus biologiques infectés par des prions, agents responsables des encéphalopathies spongiformes transmissibles (EST). En juillet dernier, les directions générales de ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr