La Semaine Vétérinaire n° 1937 du 22/03/2022

FORMATION MIXTE

FORMATION MIXTE

Clothilde Barde

Article (2e partie) rédigé d’après la publication Pasture rewetting in the context of nature conservation shows no long-term impact on endoparasite infections in sheep and cattle. Parasites Vectors 15, 33 (2022) de May, K., Raue, K., Blazejak, K. et al.1

Sur les 379 échantillons de fèces de moutons positifs collectés, seul un type d’endoparasite était présent dans 48 % d’entre eux, deux dans 31,9 % des échantillons, trois dans 14 % et quatre taxons endoparasites ou plus dans 6 %. Chez les bovins, un taxon a été identifié dans 61,3 % des échantillons positifs, deux dans 30,3 %, trois dans 7,6 % et quatre taxons ou plus dans seulement 0,8 % des échantillons positifs. Les bovins étaient donc significativement plus souvent mono-infectés que les ovins et les co-infections avec ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr