LES VÉTÉRINAIRES FRANÇAIS OFFRENT DONS, SOINS ET ACCUEIL POUR AIDER LES UKRAINIENS - La Semaine Vétérinaire n° 1937 du 22/03/2022
La Semaine Vétérinaire n° 1937 du 22/03/2022

SOLIDARITÉ

ANALYSE GENERALE

Auteur(s) : PAR CHANTAL BÉRAUD

Des praticiens se mobilisent pour venir en aide aux Ukrainiens et à leurs animaux, victimes de la guerre. Focus sur l’association YouCare et témoignage d’une famille qui a accueilli une jeune vétérinaire réfugiée d’Ukraine.

« Nous avons une palette de croquettes données par des marques de petfood en cours de livraison dans notre local de Levallois (Hauts-de-Seine). Je vous retéléphone dans cinq minutes ». Aux commandes, Thomas Moreau, président de YouCare. Cette association française finance le transport vers la frontière polono-ukrainienne de dons pour les animaux de compagnie victimes de la guerre, en lien avec la Fondation Centaurus. Sur place, les livraisons sont stockées dans un entrepôt sécurisé, où diverses associations et bénévoles viennent se servir… « Toutes nos palettes sont numérotées de manière à ce que plus tard nous mettions en ligne un tableau Excel pour retracer à nos donateurs toutes nos distributions », tient à rassurer Thomas Moreau. « Nous aidons notamment plusieurs refuges frontaliers auxquels nous donnons également des couvertures, des produits désinfectants, des compresses, des pansements, des bandages afin d’y soigner les animaux blessés ».

Quelques bénévoles ukrainiens viennent aussi y chercher des dons, qu’ils transportent au péril de leur vie dans leur pays avec leurs propres voitures. « Il y a malheureusement en Ukraine beaucoup d’animaux perdus ou abandonnés, poursuit Thomas Moreau. Ce n’est pas la faute des Ukrainiens : tous n’ont naturellement pas pu fuir avec eux. Et plus la guerre continue, plus la situation des humains et des animaux empire. Notre cagnotte en ligne1 risque malheureusement d’être encore longtemps utile ». L’association prévoit aussi de rapatrier des animaux abandonnés en France, notamment d’un refuge « débordé » de Moldavie. « Il faut compter 200 € de frais de transport par animal, calcule Thomas Moreau. Une partie des dons nous servira aussi à financer les frais vétérinaires qui s’ensuivront ».

L’association YouCare aide aussi de nombreuses autres associations indépendantes dans leurs missions. Par exemple, dans l’Aveyron, trois structures (la ferme-refuge Les Trois Dindes, Tina et Compagnie et l’Or Animalier) se sont unies pour envoyer à la fois des médicaments pour les humains et pour les animaux, ajoutant donc aux couettes et autres couvertures de survie des manteaux pour chiens et chats ou encore des sacs de transport pour animaux. YouCare les aident pour les frais kilométriques et les pleins d’essence d’un camion de 19 tonnes qui leur a été prêté pour un aller-retour vers la Pologne2.

Mardi 22 mars, l’association YouCare était d’ailleurs attendue au Sénat pour y recevoir une médaille, en récompense de ses nombreuses actions passées. « Nous avons atteint une envergure nationale en fondant le label 1 % Pour Les Animaux, explique Thomas Moreau. Trente-cinq entreprises (des marques partenaires de petfood, un laboratoire…) nous versent en effet 1 % de leur chiffre d’affaires annuel ». Parmi elles, il y a aussi… une clinique vétérinaire : l’équipe de Vet in Paris, dirigée par la vétérinaire Isabelle Pasquet. Et cette dernière d’expliquer : « Les missions habituelles de YouCare, qui allient des sauvetages d’animaux et des actions environnementales, m’ont séduite. Ils ont aussi un projet de créer un refuge en Île-de-France pour rapprocher les urbains et les animaux à adopter, que j’adorerais voir aboutir. En outre, j’apprécie leur très bon sens de la communication digitale, alliée à des solutions efficaces de terrain ».

Par ailleurs, la clinique a relayé l’opération sur ses propres réseaux sociaux. « Elle est très suivie par notre clientèle. Et comme l’une des membres de notre personnel est Ukrainienne, évidemment ça soude aussi toute mon équipe (voir photo) ». Pour Isabelle Pasquet, il ne faut en effet pas opposer – mais bien plutôt cumuler – aide humaine et aide vétérinaire. Car les animaux de compagnie sont précieux pour le moral des réfugiés, et encore plus pour leurs enfants traumatisés par la guerre…

Témoignage

Caroline Dabas, vétérinaire à Langon (Gironde)

Famille d’accueil pour Tatiana et Lev, réfugiés d’Odessa

TatianaLevCarolineDabasetsonmari.CreditDRcopie.jpg

Tatiana et son petit garçon sont bien arrivés à Bordeaux. Après leur nuit dans le bus et le trajet de 36 h depuis Varsovie, ils étaient épuisés… Je remercie d’ailleurs très chaleureusement Anne Laboulais, directrice de la communication du Conseil national de l’Ordre vétérinaire (CNOV) qui juste avant les a accueillis à Paris, les a amenés dans un restaurant, leur a offert de la nourriture et un doudou avant donc de les mettre dans le bus pour Bordeaux ! Tatiana est une jeune femme extraordinaire de 24 ans, avec un petit garçon adorable, souriant et facétieux, Lev, qui aura 4 ans fin mai. Tatiana a obtenu son doctorat vétérinaire il y a trois semaines en Ukraine ! Elle a pu emmener tous ses diplômes, qu’elle garde précieusement… Ils viennent d’Odessa. Ici, à Langon (Gironde), la solidarité est incroyable. À la clinique vétérinaire, les clients déposent des cartons de vêtements et de jouets, des confrères et consœurs amis m’envoient des colis. Nous nous occupons actuellement des démarches administratives, ce qui est le plus compliqué car les préfectures sont déjà débordées. J’espère que Lev pourra aller vite à l’école et Tatiana souhaite apprendre le français le plus rapidement possible…

« Nous soignerons à la clinique des animaux d’Ukraine »

Pour sa part, l’équipe du vétérnaire Thierry Bedossa est également très engagée : « Comme nous travaillons avec des Ukrainiens dans nos cliniques depuis plus de vingt ans, nous nous sentons hyperconcernés ». « Nous allons donc prendre en charge les frais vétérinaires d’animaux rapatriés d’Ukraine en France par YouCare, poursuit Élisa Gorins, la chargée de communication, qui travaille aussi pour Agir pour la vie animale (AVA, présidée par Thierry Bedossa). Nous avons en effet pour l’heure collecté 50 000 € dans notre cagnotte spécialement dédiée*. AVA s’est également associée à YouCare pour co-financer l’envoi de palettes de croquettes jusqu’en Pologne ». Et d’ajouter, dans un coup de cœur : « Mais n’oubliez pas non plus les autres animaux dont nous nous occupons. Eux aussi ont besoin d’un « coup de patte » ! »

* À lire sur https://avarefuge.fr/appel-solidarite-ukraine

Vétérinaires Pour Tous s’engage

Les soins vétérinaires que les réfugiés ukrainiens auront à prodiguer à leurs animaux de compagnie pourront être en partie pris en charge par Vétérinaires Pour Tous (VPT) (lire pages 22 et 23 de ce numéro).

  • 1. Cagnotte sur Ensemble, sauvons des vies en Ukraine (helloasso.com). Les colis pour animaux sont livrables à YouCare, 22 rue Aristide Briand. 92 300 Levallois. Tél : 01.84.20.80.44.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr