Attention au risque de diphtérie à Corynebacterium ulcerans - La Semaine Vétérinaire n° 1937 du 22/03/2022
La Semaine Vétérinaire n° 1937 du 22/03/2022

Zoonose

ANALYSE CANINE

Tanit Halfon

Les chats et chiens peuvent être porteurs sains de cette bactérie transmissible à l’humain, chez qui elle est potentiellement mortelle. Chez l’animal, la bactérie peut être associée à une rhinite chronique, dont elle pourrait être l’agent pathogène primaire.

D’origine bactérienne et à déclaration obligatoire, la diphtérie est une maladie humaine ultra-contagieuse bien connue. Elle était, au XIXe siècle, la première cause de mortalité chez les enfants, et à l’origine d’épidémies de plus ou moins grande envergure associée à des milliers de décès. La symptomatologie est liée à la production de toxine diphtérique gène tox/tox + (voir encadré). Avec la généralisation de la vaccination et un taux de couverture vaccinal élevé en particulier chez les enfants (98 %), la prévalence annuelle de ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr