La Semaine Vétérinaire n° 1936 du 15/03/2022

Finances

ENTREPRISE

Par Jacques Nadel

Le vétérinaire dirigeant doit se charger de recouvrer ses créances et surtout planifier ses échéances de paiements, en respectant les délais impératifs. Pour cela, il est nécessaire d’anticiper l’ensemble des flux financiers entrants et sortants pour que les fonds nécessaires soient toujours disponibles sur les comptes bancaires.

Pierre-Marie Cadot, président d’Eunoia, livre son B.A.BA pour s’acquitter facilement de ces différentes tâches de gestion. « La meilleure façon de réduire les impayés est d’avoir une politique claire et d’anticipation, lance-t-il. Elle doit être acceptée et comprise par l’ensemble de l’équipe ASV et des vétérinaires pour tenir un discours commun devant les clients et avoir des règles identiques concernant les facilités de paiement. Dans ce cadre, consentement éclairé et devis signé sont un préalable. »Pour avoir une trésorerie saine, le vétérinaire doit mettre ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr