La Semaine Vétérinaire n° 1936 du 15/03/2022

Évaluation des risques

ANALYSE MIXTE

Tanit Halfon

L’évolution des pratiques d’élevage s’accompagne de nouveaux risques sanitaires, a rappelé l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) lors d’une conférence de presse. Côté consommateurs, les nouveaux modes de consommation exposent aussi à de nouveaux risques biologiques.

Le rapport du consommateur avec son alimentation évolue. D’un côté, il demande des élevages en plein air, de l’autre, il expérimente de nouveaux aliments. Tout cela va de pair avec de nouveaux risques sanitaires tant pour l’animal que pour l’humain, a expliqué l’Anses lors d’une conférence de presse donnée le 25 février dernier à l’occasion de l’ouverture du Salon de l’agriculture. Du côté des élevages, l’accès au plein air implique de nouvelles expositions microbiennes des animaux : salmonelles, campylobacter, botulisme, parasites… comme ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr