La Semaine Vétérinaire n° 1935 du 08/03/2022

Médecine des Nac

FORMATION CANINE

Amandine Clément

Conférencier

Sylvain Larrat, dipl. ACZM, praticien à Auray, dans le Morbihan.

Article rédigé d’après une conférence présentée au congrès de l’Afvac, qui s’est déroulé à Bordeaux en novembre 2021.

L’hospitalisation inhibe en général l’alimentation spontanée chez la tortue malade et/ou stressée. Pour cet animal poïkilotherme au métabolisme plus lent que les mammifères, la prise en charge de l’anorexie est importante. Elle devra être investiguée au-delà de 7 à 10 jours et au cas par cas. Pour favoriser une alimentation spontanée, il est opportun de proposer des aliments adaptés à l’espèce et au stade physiologique. Les tortues aquatiques ont besoin d’être immergées pour manger. Les tortues terrestres mangent volontiers des ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr