La Semaine Vétérinaire n° 1935 du 08/03/2022

Synthèse

FORMATION MIXTE

Maud Contrant, Lionel Bigault et Yannick Blanchard (unité Génétique virale et biosécurité) et Nicolas Rose (unité Épidémiologie, santé et bien-être), chercheurs au laboratoire Anses Ploufragan-Plouzané-Niort.

L’importance des coronavirus en médecine vétérinaire, connue depuis longtemps, est toujours d’actualité. La première coronavirose d’intérêt vétérinaire identifiée a été la bronchite infectieuse des volailles1, en 1931. Pour le porc, le premier coronavirus, le virus de la gastroentérite transmissible porcine2, a été découvert peu de temps après, en 1947. Dans cette espèce animale, les infections à coronavirus du système gastro-intestinal sont les plus courantes d’un point de vue clinique et, lors de crises épizootiques, ont un impact majeur sur l’industrie porcine ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr