Une science, une santé - La Semaine Vétérinaire n° 1934 du 01/03/2022
La Semaine Vétérinaire n° 1934 du 01/03/2022

REVUE

COMMUNAUTE VETO

Auteur(s) : Michel Bertrou

Admis en février 1880 parmi les membres de la Société centrale de médecine vétérinaire1, Louis Pasteur feignit de s’en étonner en s’estimant « si peu médecin et si peu vétérinaire » avant de justifier que « la science est UNE » et que ce n’est que la faiblesse de son intelligence qui impose à l’homme d’établir des catégories. Le savant fit en réalité beaucoup pour la santé animale et ses interactions avec notre profession ont été multiples… et contrastées. Si Pasteur put compter sur l’estime et le soutien de confrères aussi éminents qu’Henri Bouley ou Edmond Nocard, il ne reconnut lui-même pas assez ce que ses travaux sur la vaccination contre la rage et le charbon devaient à Pierre Victor Galtier et Henry Toussaint. Pour commémorer le bicentenaire de la naissance du grand homme, l’Académie vétérinaire de France édite un numéro spécial de son bulletin compilant les articles qui lui ont été consacrés, rappelant ainsi ses liens avec notre corporation.

  • Pasteur et les vétérinaires - Bulletin de l’Académie vétérinaire de France (BAVF) numéro spécial 2022, 21 x 29,7 cm, 140 pages, 26 €.
  • 1. Fondée en 1844, la Société centrale de médecine vétérinaire deviendra l’Académie vétérinaire de France (AVF) en 1928.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr