La Semaine Vétérinaire n° 1934 du 01/03/2022

FORMATION MIXTE

Céline Gaillard-Lardy

En élevage laitier pratiquant le pâturage, les risques d’apparition de boiteries peuvent être limités grâce à un entretien régulier des zones de passage et à la mise en place d’aménagements, notamment là où la circulation des animaux s’avère difficile.

Les boiteries sont un problème récurrent en élevage laitier, avec des conséquences sur le bien-être des animaux et un impact financier important. Elles sont considérées comme l’une des trois pathologies les plus coûteuses en raison de la baisse de production, de la diminution de la fertilité, du coût des traitements ou de la réforme. En zéro pâturage, les facteurs de risques d’apparition de boiteries, objectivés par de nombreuses études, dépendent essentiellement des conditions de logement et de l’état des animaux ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr