La Semaine Vétérinaire n° 1933 du 22/02/2022

One Health

ANALYSE CANINE

Tanit Halfon

La prévalence de la toxoplasmose humaine diminue en France, en lien avec une moindre exposition au parasite. En cliniques vétérinaires, sa prévention passe par des mesures simples d’hygiène permettant une bonne maîtrise du risque pour la femme enceinte.

Oui, le chat participe à la dynamique de transmission de la toxoplasmose humaine à Toxoplasma gondii mais non, le contact direct avec un chat ne constitue pas un risque majeur de contamination humaine, a-t-il été rappelé au module One Health de l’édition 2021 du congrès de l’Afvac, organisé comme chaque année par l’Esccap France (European Scientific Counsel companion Animal Parasites).Le chat est central dans le cycle parasitaire, étant donné qu’il joue le rôle d’hôte définitif préférentiel du parasite, permettant la ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr