La Semaine Vétérinaire n° 1932 du 15/02/2022

Santé et sécurité

ENTREPRISE

Par Jacques Nadel

La propagation rapide et la forte contagiosité du variant Omicron posent la question d’une ventilation suffisante des établissement de soins vétérinaires, notamment de leur salle d’attente.

Ouverture des fenêtres et des portes cinq minutes au minimum par heure, VMC simple flux extrayant l’air vicié de la salle, ou double flux se chargeant en plus de faire entrer de l’air extérieur filtré, refroidi ou réchauffé suivant la saison, sans contact entre l’air vicié et l’air « neuf », voire installation d’un purificateur d’air… Il est recommandé dans les établissements recevant du public (ERP) de mettre en œuvre, conjointement aux mesures barrière individuelles et de distanciation, une stratégie environnementale en ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr