La Semaine Vétérinaire n° 1931 du 08/02/2022

Royaume-Uni 

ANALYSE CANINE

Bénédicte Iturria

Un nouveau rapport conclut que le comportement humain est un facteur déterminant dans la probabilité de morsures de chien. De fait, il s’avère important de disposer de meilleures connaissances sur le comportement canin avant l’adoption et durant la possession d’un chien.

En novembre 2018, le ministère de l’Environnement, de l’Alimentation et des Affaires rurales (DEFRA) britannique a chargé l'université du Middlesex de Londres d'examiner les mesures visant à réduire les attaques de chiens et à promouvoir la propriété responsable. La faculté a ainsi publié récemment un rapport1 intitulé « Enquête sur les mesures visant à réduire les attaques de chiens et à promouvoir la propriété responsable parmi les propriétaires ayant des problèmes de contrôle de chiens au Royaume-Uni ». Le but de cette recherche ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr