La Semaine Vétérinaire n° 1930 du 01/02/2022

Pharmacovigilance

PHARMACIE

Céline Gaillard-Lardy

Plusieurs cas de pancytopénie néonatale bovine ont été signalés aux Pays-Bas et en Belgique. En raison de la possibilité d’effets indésirables liés à un médicament, l’Anses appelle les vétérinaires à signaler tout cas dans le cadre de la pharmacovigilance.

L’Anses appelle les praticiens à la vigilance, à la suite de l’apparition de nouveaux cas de pancytopénie néonatale bovine (PNB) en Belgique et aux Pays-Bas depuis 2020. Ces cas pourraient être d’origine médicamenteuse. En effet, la faculté de médecine vétérinaire de Gand a étudié deux de ces cas et a mis en évidence des anticorps alloréactifs à la fois chez les veaux et chez les vaches. Pour l’instant, aucun cas n’est à déplorer en France. Si l’origine de ces affections ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr