La Semaine Vétérinaire n° 1930 du 01/02/2022

DOSSIER

Par Anne-Claire Gagnon

La médecine de refuge est une jeune discipline, même si en pratique les vétérinaires sont toujours intervenus dans les refuges, dès que les associations de protection animale ont commencé à les mettre en place. Particularités et enjeux.

L’objet de la médecine de refuge est de « prendre soin des populations d’animaux sans propriétaire et des individus jusqu’à leur adoption ». C’est à la fois une médecine de collectivité voire de communauté et une médecine individuelle, dont la pathologie infectieuse et le bien-être animal sont le cœur de métier dans une interdépendance vitale. L’aspect éthique est souvent au cœur des problématiques (dont la politique des euthanasies), avec les contraintes économiques liées à des ressources aléatoires. En refuge, le vétérinaire travaille directement avec ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr