La Semaine Vétérinaire n° 1930 du 01/02/2022

EXPRESSION

Propos recueillis par Amandine Clément

Chiots et chatons ne seront plus en vente en animalerie d’ici à 2024. Après plusieurs rebondissements sur sa trajectoire entre l’Assemblée et le Sénat, la loi contre la maltraitance animale1, promulguée le 30 novembre 2021, compte lutter contre les achats compulsifs et l'abandon car les Français seraient les maîtres européens en la matière.

Anne-Sophie Personnat (Liège 13)Consultante en médecine du comportement - Saint-Florent sur Cher (Cher)Bannir les achats coup de cœurCette loi, qui fait débat à juste titre, me paraît plutôt positive. Je pense que les achats coup de cœur sont à craindre lors d’une visite en animalerie, notamment devant un chiot ou un chaton forcément attendrissant. Entre le voir et l’avoir, il n’y a qu’un pas. Pourtant, une adoption doit être mûrement réfléchie. C’est un engagement long auprès d’un animal avec des besoins ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr