Décloisonner - La Semaine Vétérinaire n° 1930 du 01/02/2022
La Semaine Vétérinaire n° 1930 du 01/02/2022

LIVRE

COMMUNAUTE VETO

Auteur(s) : Michel Bertrou

Depuis Le Point de vue animal1 (2012), Éric Baratay développe une histoire du côté des animaux où, à partir de documents très divers, notamment littéraires, il filtre du passé leurs vécus, leurs comportements, leurs ressentis. Cette éthologie historique requiert de décloisonner les sources autant que les disciplines, de faire dialoguer entre elles sciences de la nature et sciences humaines. Un impératif que l’historien a formalisé dans Aux sources de l’histoire animale (2019) et Croiser les sciences pour lire les animaux (2020), deux ouvrages collectifs qu’il a dirigé aux éditions de la Sorbonne.

Ce troisième opus se penche cette fois sur les concepts (le territoire, la culture, l’individualité etc…). Il souligne l’importance d’en questionner l’anthropocentrisme sous-jacent mais également de mieux les préciser afin de pouvoir les partager entre sciences, cultures et espèces. Comme pour les deux livres précédents, des contributions d’éthologues, d’ethnologues, d’historiens, de géographes, d’archéogénéticiens et de vétérinaires en illustrent la mise en pratique.

  • L’Animal désanthropisé – Interroger et redéfinir les concepts, collectif, dirigé par Éric Baratay, éditions de la Sorbonne (coll. Homme et société), 16 x 24 cm, 320 pages, 25 €.
  • 1 Aux éditions du Seuil. Voir La Semaine Vétérinaire n° 1488 du 23/03/2012.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr