La Semaine Vétérinaire n° 1929 du 25/01/2022

EDITO

Clothilde Barde

Dernièrement, l'arrêt de l'activité rurale dans plusieurs cliniques vétérinaires, après leur rachat par des groupes de cliniques, a provoqué le désarroi de plusieurs praticiens qui y ont vu une étape supplémentaire vers le dépeuplement vétérinaire en zone rurale. Toutefois, comme nous l'a indiqué Christophe Hugnet, conseiller régional de l’Ordre des vétérinaires d’Auvergne-Rhône-Alpes, dans une récente interview1, "le rachat par des groupes n’est pas la cause de l’arrêt de la pratique rurale, mais ce type d'événement amplifie et accélère le phénomène, lié en premier lieu à un ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr