La Semaine Vétérinaire n° 1928 du 18/01/2022

ANALYSE GENERALE

Par Chantal Béraud

Quelles relations entretiennent les vétérinaires libéraux avec les laboratoires départementaux publics d’analyses (LDA) ? Comment établir entre eux un travail fructueux ? Retour sur des cas d’expériences positives et exploration des différentes facettes d’un métier souvent méconnu des praticiens.

« Tu vas t’ennuyer dans ton travail ! » C’est ce que l'entourage de Nora Cesbron avait pronostiqué quand elle leur avait annoncé son intention de devenir responsable en santé animale dans un laboratoire départemental vétérinaire public d’analyses (LDA). C’était il y a un peu plus de trois ans. Depuis, cette ex-praticienne hospitalière d’Oniris est loin de déprimer. Bien au contraire, elle s’étonne encore de la richesse et de la variété du nouveau poste qu’elle occupe, au sein du Laboratoire de l’environnement et ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr