La Semaine Vétérinaire n° 1928 du 18/01/2022

Orthopédie

ANALYSE CANINE

Par Lauranne Machou, Louis Le Nézet, Pascale Quignon1

L’équipe “Génétique du chien” (IGDR, CNRS-Université de Rennes 1) recherche les bases génétiques de maladies homologues entre l’humain et le chien avec pour objectif un bénéfice mutuel pour les médecines vétérinaire et humaine.

La dysplasie coxo-fémorale (DCF) chez le chien correspond à la dysplasie développementale de la hanche chez l’humain. Cette anomalie du développement, consécutive à une laxité excessive de l’articulation, se traduit par une mauvaise coaptation et une subluxation de la tête fémorale par rapport à l’acétabulum. Elle détermine à plus ou moins long terme une déformation des profils articulaires et l’installation d’un processus arthrosique. Cette maladie génétique affecte la mobilité, le bien-être, et conduit à la réforme précoce de nombreux chiens ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr