COMMERCE DES ANIMAUX : LA VENTE D’ANIMAUX VIVANTS DANS LES JARDINERIES-ANIMALERIES EN DÉBAT - La Semaine Vétérinaire n° 1927 du 11/01/2022
La Semaine Vétérinaire n° 1927 du 11/01/2022

DOSSIER

PAR CHANTAL BÉRAUD

ALORS QU’A ÉTÉ DÉCIDÉE L'INTERDICTION POUR LES JARDINERIES-ANIMALERIES DE COMMERCIALISER DÈS 2024 DES CHATS ET DES CHIENS, S'ACHEMINE-T-ON VERS UN ÉLARGISSEMENT DE CETTE INTERDICTION AUX AUTRES ANIMAUX DE COMPAGNIE ? OU PEUT-ON ENVISAGER DES SOLUTIONS INTERMÉDIAIRES, NOTAMMENT EN RENFORÇANT LA MISSION DE CONTRÔLE DÉVOLUE AU VÉTÉRINAIRE SANITAIRE ?

« C’est une magnifique victoire. Réunis en commission mixte paritaire (sept députés/ sept sénateurs), nous venons de trouver un accord commun inespéré sur un texte historique en faveur de la condition animale en France », a salué sur Twitter, le 21 octobre dernier, le député Loïc Dombreval, vétérinaire de formation et rapporteur général de la proposition de loi contre la maltraitance animale. L’un de ses articles indique notamment qu’il sera interdit, à partir du 1er janvier 2024, de vendre des chiens et ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr