Revue de presse scientifique - La Semaine Vétérinaire n° 1921 du 19/11/2021
La Semaine Vétérinaire n° 1921 du 19/11/2021

FORMATION MIXTE

Auteur(s) : Olivier Samson

Conséquences des boiteries sur le pâturage des vaches laitières

Cette étude montre qu’au pâturage les vaches laitières atteintes de boiteries sévères passent 4,5 fois moins de temps à pâturer et le double de temps à rester couchées que leurs congénères non boiteuses. De plus, les vaches qui boitent modérément et sévèrement parcourent respectivement 1,2 et 1,7 fois moins de distance que les vaches saines, notamment pour s’alimenter.

Importance de l’expression des chaleurs sur la fertilité

Les vaches laitières dont l’expression des chaleurs n’est pas mise en évidence par un détecteur automatique de chaleurs dans les 40 premiers jours de lactation, ont une faible expression des chaleurs lors de leur première insémination artificielle, selon les résultats de cette étude. Par ailleurs, elles ont des performances reproductives inférieures en comparaison de celles dont les chaleurs sont mises en évidence par le détecteur automatique en début de lactation.

Le mode de distribution du foin influence la consommation des veaux laitiers

La consommation de foin par les veaux en pré-sevrage est bénéfique pour leur bien-être et leur croissance. Cette étude met en évidence que les veaux consomment davantage de foin en pré-sevrage et post-sevrage lorsque le foin et les concentrés sont distribués dans des mangeoires différentes. Lorsque le foin et les concentrés sont mélangés, les veaux trient l’aliment au profit des concentrés. L’ajout de mélasse sur le foin améliore la consommation de foin en post-sevrage mais pas en pré-sevrage.

Impact de l'alimentation sur le stress oxydatif des ovocytes des bovins

Selon cette étude, la vitamine E et le sélénium protègent de façon synergique les cellules de la granulosa des ovocytes bovins contre le stress oxydatif en stimulant la prolifération des cellules de la granulosa et la stéroïdogenèse, mais également en diminuant l’apoptose cellulaire.

  • Riaboff L., Relun A., Petiot C.-E., Feuilloy M., Couvreur S., Madouasse A. Identification of discriminating behavioural and movement variables in lameness scores of dairy cows at pasture from accelerometer and GPS sensors using a Partial Least Squares Discriminant Analysis. Prev. Vet. Med. 2021 ; 193 : 105383.
  • Borchardt S., Tippenhauer C. M., Plenio J.-L., Bartel A., Madureira A. M. L., Cerri R. L. A., Heuwieser W. Association of estrous expression detected by an automated activity monitoring system within 40 days in milk and reproductive performance of lactating Holstein cows. J. Dairy Sci. 2021 ; 104 : 9195-9204.
  • Horvath K. C., Brocious A. N., Miller-Cushon E. K. Effects of forage presentation and addition of molasses-based liquid feed on dairy calf dietary selection and feed sorting of mixed diets. J. Dairy Sci. 2021 ; 104 : 9052-9062.
  • Wang M., Li Y., Molenaar A., Li Q., Cao Y., Shen Y., Chen P., Yan J., Gao Y., Li J. Vitamin E and Selnenium supplementation synergistically alleviate the injury induced by hydrogen peroxide in bovine granulosa cells. Theriogenol. 2021; 170 : 91-106.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr