La Semaine Vétérinaire n° 1920 du 12/11/2021

Thérapeutique

ANALYSE CANINE

Par Tanit Halfon, avec Alexis Lagarde

Selon une thèse vétérinaire, les données de la littérature sont insuffisantes pour conclure à une efficacité des antiparasitaires externes à base de plantes destinés aux animaux de compagnie.

À ce jour, il n’existe aucun antiparasitaire externe à base de plantes pour les carnivores domestiques, commercialisé en France sous le statut de médicament vétérinaire. Les produits disponibles dans le commerce sont rattachés à la réglementation des produits biocides, et classés dans la catégorie TP19 (répulsifs et appâts). Dans ce cadre, ils sont destinés à un usage préventif et répondent à une demande sociétale croissante en produits naturels. Mais sont-ils efficaces ? La réponse est loin d’être évidente, comme l’a mis en lumière ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr