La Semaine Vétérinaire n° 1919 du 05/11/2021

Management

ENTREPRISE

Par Françoise Sigot

Dans le monde vétérinaire, recruter est devenu un véritable parcours du combattant. Les compétences manquent, les collaborateurs sont moins fidèles et les cliniques doivent gérer tant bien que mal des situations parfois chaotiques. Caroline Chavier, recruteuse dans les métiers de la tech, a livré quelques pistes aux participants du forum Ergone, organisé à Lyon en octobre.

Les vétérinaires n’ont pas besoin de chiffres pour qualifier leur lot quotidien, mais les avoir en tête permet de bien mesurer le défi. D’ici trois ans, plus de 2 000 vétérinaires manqueront à l’appel. En parallèle, le métier se féminise, et 72,4 % des 55,6 % de femmes vétérinaires quittent leur métier avant 40 ans. Au regard des éléments chiffrés, « les vétérinaires sont dans le top 10 de Pôle emploi sur les métiers où il est le plus difficile de recruter », a lancé Caroline ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr