La Semaine Vétérinaire n° 1919 du 05/11/2021

Chirurgie

FORMATION CANINE

Gwénaël Outters

Un système cardiovasculaire défaillant oblige le praticien à une réflexion minutieuse sur le protocole anesthésique pour éviter le pire et mener à bien la procédure anesthésique : assurer la fonction cardiaque de distribution d’oxygène aux cellules malgré la dépression cardiaque, les altérations physiologiques, les interférences pharmacodynamiques et pharmacocinétiques que les molécules d’anesthesie vont inévitablement produire.Stabilisation avant l’interventionL’examen préopératoire doit quantifier le degré d’insuffisance cardiaque. Il s’intéresse à symptômes apparents, comme l’intolérance à l’effort, la dyspnée, la léthargie, la toux, la présence ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr