L’Histoire parallèle - La Semaine Vétérinaire n° 1918 du 29/10/2021
La Semaine Vétérinaire n° 1918 du 29/10/2021

EXPOSITION

COMMUNAUTE VETO

Auteur(s) : Michel Bertrou

On a oublié que des milliers d’animaux vivaient à Versailles sous l’Ancien Régime : chevaux et chiens pour la chasse, animaux rares dans la ménagerie royale, animaux de compagnie et d’agrément – chiens, chats, petits singes, perroquets, etc. – dans les antichambres et les appartements. Cette omniprésence se reflète dans les peintures, comme celles de Nicasius Bernaerts, Pieter Boel, François Desportes et Jean-Baptiste Oudry, les sculptures et les arts décoratifs – orfèvrerie, mobilier, tapisserie. Ces superbes œuvres animalières attestent de l’éveil aux sciences naturelles, du rôle symbolique de l’animal pour affirmer la puissance royale mais aussi d’un authentique engouement. Montrer que Versailles fut une période clé de la réflexion et de la sensibilité à l’égard des animaux est une des originalités de cette grande exposition qui, en collaboration avec le musée du Louvre et de nombreuses autres institutions, réunit environ trois cents pièces. On y découvre qu’à la Cour, de Louis XIV à Louis XVI, la théorie cartésienne de l’animal-machine n’avait pas le succès que l’on imagine. Magnifiquement illustré et généreusement commenté, le catalogue de l’exposition assouvira la curiosité des passionnés d’histoire de l’art et des animaux.

  • Les Animaux du Roi, catalogue de l’exposition, sous la direction d’Alexandre Maral et Nicolas Milovanovic, coédition château de Versailles/Lienart, 385 illustrations, 23 x 29 cm, 464 pages, 49 €.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr