La Semaine Vétérinaire n° 1916 du 15/10/2021

EXPRESSION

EXPRESSION

PROPOS RECUEILLIS PAR CHANTAL BÉRAUD

Des voix s’élèvent actuellement pour réfléchir au mécanisme des remises arrières sur les médicaments. À quels changements faudrait-il procéder pour revenir à un contexte de prix plus sain ? Est-ce possible, et souhaitable, dans un contexte qui serait gagnant-gagnant pour tous ?

LAURENT PLANEIX (L 87)Président du syndicat régional des vétérinaires d’exercice libéral, en Auvergne-Rhône-AlpesPour retrouver une assise économique saineSans augmenter le coût pour le client final, il faudrait commencer par modifier la part relative des revenus de la vente des médicaments en revalorisant très significativement la rémunération des actes vétérinaires. On pourrait rémunérer le rôle quotidien de veille sanitaire et de préservation du bien-être animal, puis adosser la permanence de soins à un abonnement ou à une utilisation régulière du guichet santé du praticien, ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr