La Semaine Vétérinaire n° 1914 du 01/10/2021

EXPRESSION

Propos recueillis par Clémentine Kervinio

Le ministère de l’Agriculture a dévoilé cet été son plan de lutte contre l’influenza aviaire hautement pathogène. Il met notamment fin aux dérogations à la claustration en période à risque élevé, identifiées par l’Anses comme un facteur majeur d'introduction, de diffusion et d’amplification de l’IAHP, en association avec une forte densité d’élevages.

Hélène Esqurial (T 99)Vétérinaire en filière avicole à Amou (Landes)Bien appliquer les mesures en élevageDans le Sud-Ouest, lors des crises précédentes, les mesures de claustration n’ont pas été appliquées dans tous les élevages de volailles. Elles doivent l’être impérativement cette année, surtout dans les zones humides et là où la densité d’élevage de volailles est importante. La problématique reste complexe, car la plupart des volailles sont élevées en plein air et certains éleveurs n’ont pas la capacité de les mettre à ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr