La Semaine Vétérinaire n° 1913 du 24/09/2021

EDITO

Céline Gaillard-Lardy

Le Parlement a parlé ! Il a rejeté la motion de Martin Häusling et soutenu l’évaluation scientifique des agences européennes pour la désignation des antibiotiques à réserver au traitement de certaines infections chez l’homme. Dans le cas contraire, les conséquences auraient pu être dramatiques, avec une remise en cause des outils pour préserver la santé et le bien-être des animaux, sans compter un désaveu de la profession vétérinaire. Nous sommes passés bien près du désastre. Pour autant, cet événement doit nous alerter ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr