La Semaine Vétérinaire n° 1912 du 17/09/2021

EXPRESSION

Par Clémentine Kervinio

Un été durant lequel la menace de la quatrième vague a pris forme, une rentrée où persistent encore des incertitudes sanitaires… Comment l’activité des cliniques vétérinaires a-t-elle été influencée par la crise du Sars-CoV-2 ?

Marie-Laure Fastier (L 93)Praticienne en canine à Fresnes (Val-de-Marne)Une fréquentation en hausseEn mars et avril 2020, le chiffre d’affaires a baissé de 48 %. Dès la fin du confinement, la reprise a été très forte car il a notamment fallu rattraper les vaccins et les stérilisations. Durant les confinements suivants, certains clients consultaient moins, mais globalement notre travail, la fréquentation et le chiffre d’affaires sont restés identiques à ceux que nous connaissions en temps normal. En mai 2020, les clients étaient particulièrement loquaces en ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr