La Semaine Vétérinaire n° 1911 du 10/09/2021

Pet-friendly

FORMATION CANINE

Jade Lardenois, praticienne à NancyCaroline Gilbert, professeure en éthologie fondamentale et appliquée à l’École nationale vétérinaire d’Alfort (ENVA)

Que ce soit lors de l’examen général ou des examens complémentaires chez le chien, le praticien a souvent besoin que l’animal adopte une position particulière et reste immobile. Lors de ces manipulations, l’objectif est à la fois d’assurer la sécurité des intervenants et de limiter le niveau de stress de l’animal.Se mettre en sécuritéLa première action à faire pour se mettre en sécurité est de poser une muselière, de type Baskerville. Lorsqu’un chien est stressé, le halètement est une réaction physiologique ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr