Manger mieux ? Chiche ! - La Semaine Vétérinaire n° 1910 du 03/09/2021
La Semaine Vétérinaire n° 1910 du 03/09/2021

Livre

COMMUNAUTE VETO

Auteur(s) : Anne-Claire Gagnon

Régime macro, cru, produits ultra-transformés, autant d’expressions avec lesquelles désormais il nous faut composer, disserter avec nos semblables et nos clients, de mieux en mieux éduqués. L’ouvrage qu’ont signé David Raubenheimer et Stephen J. Simpson va y apporter une contribution majeure tant il est érudit et didactique.

Ces deux chercheurs entomologistes australiens ont commencé leur carrière en nutrition avec les sauterelles – ils ont nourri 200 insectes séparément avec 25 aliments différents –, puis ont rapidement étudié tous les animaux, pour mieux comprendre finalement ce qui motive l’appétit des vivants et dérègle leur métabolisme. En quatorze chapitres, clos par d’excellentes courtes synthèses, ils retracent leur parcours et leurs découvertes : de la sauterelle au blob (Physarum polycephalum) et aux trois meilleurs amis que sont le chien, le chat et l’humain, nous partageons tous sur la planète le goût de l’umami, qui mène les vivants par le bout du nez ! Cette quête permanente de protéines, au gramme près pour chaque espèce, dicte notre régime quotidien, en fonction des approvisionnements de saison. Bien sûr, pour les humains, comme pour les chiens et chats que nous avons corrompus à nos cultures alimentaires, il existe des addictions au sucre, au gras, et aux produits ultra-transformés, ces aliments très chers, peu nourrissants et dans lesquels, pour obtenir un pauvre gramme de protéine, on assimile, souvent très mal, ce qui fait le lit de l’obésité.

Si les chats et les chiens ne sont pas les principaux sujets de cet ouvrage remarquable, il est cependant évident qu’il fournit du grain à moudre pour comprendre l’épidémie d’obésité et d’inflammations chroniques qui les frappe, du fait des régimes alimentaires auxquels on les soumet depuis plus de 60 ans, après des millénaires de régimes naturels. Le retour à des aliments simples – élémentaires, comme notamment la viande – en complément ou dans une ration ménagère équilibrée est une demande justifiée de certains propriétaires pour espérer une meilleure santé de leurs animaux de compagnie. Lisez Pourquoi les animaux ne font pas de régime avant que vos clients ne vous en parlent !

  • Pourquoi les animaux ne font pas de régime par David Raubenheimer et Stephen J. Simpson, éditions Les Arènes, 15 x 22 cm, 320 pages, 22,90 €.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr