La Semaine Vétérinaire n° 1910 du 03/09/2021

Législation

PHARMACIE

Par Céline Gaillard-Lardy

Mi-septembre le Parlement européen décidera en séance plénière des critères de sélection des antibiotiques pour un usage humain exclusif, après une motion adoptée par la commission Envi. Le retrait de solutions thérapeutiques essentielles à la santé animale et publique pourrait être acté, avec des conséquences dramatiques pour le bien-être des animaux.

Le concept OneHealth est une réalité, mais il se heurte à de grands désaccords, à commencer par la question brûlante de la gestion de l’antibiorésistance. La profession vétérinaire est encore une fois désignée coupable de la montée de l’antibiorésistance, malgré les efforts réalisés en termes de réduction de consommation des antibiotiques1. Et la punition pourrait s’avérer bien sévère pour la santé et le bien-être animal, avec l’interdiction pure et simple d’antibiotiques essentiels.En effet, la commission environnement, santé publique et sécurité ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr