La Semaine Vétérinaire n° 1910 du 03/09/2021

Fiscalité

ENTREPRISE

Par Jacques Nadel

L’abattement spécial retraite peut se dérober à la dernière minute si les conditions cumulatives de cet avantage n’ont pas été respectées, et les sociétés de participation financière de professions libérales (SPF-PL) recèlent de potentiels inconvénients en fin d’activité.

L’abattement de 500 000 euros dont bénéficie le dirigeant d’une société à l’impôt sur les sociétés (IS), lorsqu’il part en retraite, lui permet d’annuler en tout ou partie la plus-value de cession des titres. Sous réserve du respect de certaines conditions. Cet avantage fiscal bénéficie aux associés qui pendant les cinq années précédant la cession ont, sans interruption, exercé des fonctions de direction et détenu au moins 25 % du capital de la société cédée. Pour en bénéficier, le dirigeant-cédant doit cesser toute fonction dans la société ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr