La Semaine Vétérinaire n° 1908 du 27/08/2021

UROLOGIE

PRATIQUE CANINE FÉLINE NAC

FORMATION

TAREK BOUZOURAA

La dyssynergie vésico-sphinctérienne combine un défaut de contraction du détrusor et une relaxation insuffisante du sphincter urétral. Les chiens atteints présentent une miction perturbée (arrêt abrupt du flux urinaire et incapacité à vidanger la vessie en totalité malgré de multiples tentatives). Une récente étude rétrospective multicentrique britannique1 recense 35 cas de dyssynergie vésico-sphinctérienne. Labradors et retrievers surreprésentés Sur un total de 210 chiens initialement éligibles compte tenu de leurs signes cliniques, 35 sont diagnostiqués avec une dyssynergie vésico-sphinctérienne. La population regroupe 31 ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr