La Semaine Vétérinaire n° 1908 du 27/08/2021

ANTIBIORÉSISTANCE

PHARMACIE

CÉLINE GAILLARD-LARDY

D’après une étude menée conjointement par trois agences de l’Union européenne entre 2016 et 2018, la consommation d’antibiotiques chez les animaux de rente s’avère pour la première fois en Europe plus faible que chez l’homme.

Un rapport conjoint de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) de l’Agence européenne du médicament (EMA) et du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), publié en juin dernier, annonce que pour la première fois la consommation d’antibiotiques, rapportée par kg de biomasse, est plus faible chez les animaux de rente (108 mg/kg) que chez l’homme (130 mk/kg), sur la période étudiée, soit de 2016 à 2018. Ce changement est le résultat d’une baisse significative de la consommation d’antibiotiques ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr