La Semaine Vétérinaire n° 1906 du 02/07/2021

Thérapie

ANALYSE GENERALE

Dans son dernier avis1, adopté à l’unanimité lors de son AG, l’Académie vétérinaire de France a mis en avant le manque d’évidences scientifiques de l’homéopathie vétérinaire. Dans ces conditions, quel avenir possible pour cette pratique ? Rencontre avec François Valon, membre de l’Académie désigné rapporteur.

Comme toute thérapeutique médicale, l’homéopathie vétérinaire ne peut se dispenser d’une évaluation rigoureuse, souligne François Valon, académicien et membre du groupe de travail sur l’homéopathie vétérinaire.Y a-t-il eu une construction des savoirs homéopathiques en médecine humaine et vétérinaire, confortant le développement de la pratique médicale et la commercialisation de médicaments ?Les principes homéopathiques ne reposent que sur des théories érigées en principes définis par son inventeur Samuel Hahnemann à la fin du XVIIIe siècle. Ce dernier n’était pas satisfait des pratiques médicales ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr