SECURE BUNNY FACE AU STRESS DU LAPIN - La Semaine Vétérinaire n° 1905 du 25/06/2021
La Semaine Vétérinaire n° 1905 du 25/06/2021

COMPORTEMENT

PHARMACIE

Auteur(s) : CÉLINE GAILLARD-LARDY

Le laboratoire Signs lance un bloc de diffusion de phéromones maternelles de lapin afin d’aider cet animal de compagnie extrêmement sensible, proie naturelle de nombreux prédateurs, à affronter les situations stressantes de la vie quotidienne.

Notre confrère Patrick Pageat a dévoilé Secure Bunny, un produit destiné à apaiser les lapins de compagnie dans toutes les situations de stress de la vie quotidienne. Il s’agit d’un diffuseur de phéromone maternelle du lapin, en l’occurrence un analogue de la rabbit appeasing pheromone. Le bloc contient un gel hydrophile qui, en se déshydratant, permet la libération passive de la phéromone via la déshydratation du gel. Ainsi, aucun usage électrique n’est nécessaire. Une fois la boîte ouverte, elle doit être placée près de la cage, et a une durée de vie d’environ un mois. Cette nouveauté, distribuée par Signs, est le fruit de dix ans de recherche de l’Institut de recherche en sémiochimie et éthologie appliquée (Irsea), pour isoler, identifier et proposer la phéromone maternelle de la lapine : dans les conditions naturelles, la mère laisse ses petits seuls dans le terrier, et ces derniers, grâce à la phéromone présente dans ses poils ventraux, qu’elle arrache et laisse dans le nid, restent tranquilles, sans faire de bruit, en attendant son retour.

Un usage en clinique ou à domicile

« Le lapin a un statut particulier, c’est une proie pour de nombreux animaux, ce qui implique d’être sensible et réceptif et de savoir détecter le moindre signal inquiétant. Ces particularités font le lit d’une grande tendance au stress, surtout lorsqu’il devient un animal de compagnie », explique Patrick Pageat. En effet, le lapin fait aujourd’hui partie du trio de tête des animaux préférés en France. À ce titre, il est amené à participer à toutes les activités familiales, jusqu’aux départs en vacances, ce qui n’est pas une chose simple pour lui (voiture, changement d’environnement, etc.).

Ainsi, selon Véronique Mentré, les situations de stress du lapin domestique sont multiples : cohabitation avec d’autres animaux, interactions humaines, etc. « Aujourd’hui, Secure Bunny fait partie de mon arsenal thérapeutique à la clinique. J’ai maintenant un recul suffisant et ce produit a changé la vie de beaucoup de patients. De plus, depuis que nous utilisons Secure Bunny à la clinique, nos lapins ne sont plus stressés lorsqu’ils arrivent dans les locaux, même en hospitalisation », affirme-t-elle.

Distribution en circuit vétérinaire

Patrick Pageat précise en outre qu’il n’y a aucune accoutumance avec ces phéromones, et aucun effet secondaire sur d’autres espèces, la réciproque étant également vraie : dans une même maison, il est possible d’utiliser plusieurs phéromones (félines, canines et lapines), sans interférences entre ces différents produits.

Secure Bunny est distribué via le circuit vétérinaire et n’est pour l’instant pas disponible en animalerie, par volonté de permettre au vétérinaire de jouer son rôle de conseil, voire de vérifier l’absence de pathologie susceptible d’expliquer un trouble comportemental. Deux centrales référencent actuellement Secure Bunny - Alcyon et Centravet -, le prix de vente conseillé est de 17 euros.

SIGNS, SPÉCIALISÉE EN PHÉROMONES

En novembre 1995, Patrick Pageat fonde Phérosynthèse, qui donne naissance en 2010 à l’Institut de recherche en sémiochimie et éthologie appliquée (Irsea), puis au group-Irsea en 2017, qui chapeaute plusieurs sociétés. Parmi celles-ci, Signs est créée en 2018, afin de valoriser les brevets du group-Irsea, des produits à base de phéromones de synthèse destinées aux porcs, bovins, volailles, chevaux ou lapins, mais également un produit cheval, et prochainement un produit pour l’humain.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr