La Semaine Vétérinaire n° 1905 du 25/06/2021

DOSSIER

LORENZA RICHARD

LA LOI DE SANTÉ ANIMALE (LSA), ADAPTÉE AU DROIT EUROPÉEN, ÉTABLIT UNE NOUVELLE CATÉGORISATION DES MALADIES ANIMALES TRANSMISSIBLES ET MODIFIE LES CONDITIONS DE DÉPLACEMENTS DES ANIMAUX ENTRE ÉTATS MEMBRES. QUELS CHANGEMENTS CONCRETS CETTE ÉVOLUTION IMPLIQUE-T-ELLE POUR LES VÉTÉRINAIRES

Exit les dangers sanitaires de première, deuxième et troisième catégories. La nouvelle classification de la loi de santé animale (LSA)1, qui s’applique à tous les États membres, est entrée en vigueur le 21 avril dernier. Les 63 maladies animales transmissibles sont réparties en cinq catégories qui reposent sur des systèmes de gestion nouveaux. Les agents pathogènes, les espèces sensibles et les espèces vectrices constituent des classes différentes et, pour une même maladie, la catégorisation attribuée peut également différer suivant l’espèce animale ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr