La Semaine Vétérinaire n° 1903 du 11/06/2021

RECHERCHE

PRATIQUE MIXTE

CLOTHILDE BARDE

Certains troubles sanitaires des vaches laitières peuvent dorénavant être détectés avant l’apparition des premiers signes cliniques, grâce à un nouvel outil numérique développé par une équipe de chercheurs de l’Inrae, en collaboration avec le centre Clermont-Auvergne-Rhône-Alpes.

Détecter 90 à 100 % des anomalies dues à des problèmes de santé des vaches laitières un à deux jours avant l’apparition des premiers signes cliniques, telle est l’une des possibilités nouvellement offertes par les nouveaux outils de machine learning développés par une équipe de chercheurs de l’Institut national de la recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae), en collaboration avec le département de physiologie animale et systèmes d’élevage du centre Clermont-Auvergne-Rhône-Alpes. En effet, le rythme journalier des bovins étant altéré lors ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr