La Semaine Vétérinaire n° 1903 du 11/06/2021

SÉCURITÉ

PHARMACIE

CÉLINE GAILLARD-LARDY

Selon un rapport de toxicovigilance de l’Anses rendu en avril dernier, et mené avec le réseau des centres antipoison et de toxicovigilance (CAPTV), les piqûres accidentelles avec des vaccins vétérinaires huileux entraînent plus de risques de complications que les vaccins non huileux.

En cas de piqûres accidentelles chez l’Homme, les vaccins vétérinaires contenant des adjuvants huileux sont plus à risque de causer des complications inflammatoires et/ou septiques, certaines pouvant nécessiter un recours à la chirurgie et/ou être à l’origine de séquelles », conclut un rapport de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) sur les risques de complication après piqûre accidentelle avec un vaccin vétérinaire. Une majorité d’accidents professionnels Pendant plus de deux ans, de mai 2016 à septembre ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr