La Semaine Vétérinaire n° 1902 du 04/06/2021

TECHNIQUE

PRATIQUE MIXTE

FORMATION

Karim ADJOU

EBVS (EUROPEAN BOARD OF VETERINARY SPECIALIST) IN SMALL RUMINANT HEALTH MANAGEMENTPROFESSEUR A L’ÉCOLE NATIONALE VETERINAIRE D’ALFORT (ENVA)

Dans le cas d’animaux vivant en collectivité et particulièrement à même de développer des maladies de groupe, la réalisation d’examens nécropsiques s’impose afin de prétendre à un diagnostic fiable. En élevage cunicole, il est facile, de par la taille des animaux à manipuler, de réaliser plusieurs autopsies sur un échantillon d’animaux. Cette pratique ne soulève pas d’objections particulières de la part des éleveurs. Les motifs d’autopsie Les quatre situations suivantes résument globalement les principaux motifs d’autopsie rencontrés sur le terrain : – lors de mortalité ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK