La Semaine Vétérinaire n° 1901 du 28/05/2021

DOSSIER

CHANTAL BÉRAUD

S’IL EST CLAIR QUE LES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES VÉTÉRINAIRES (OPV) ONT LE DOUBLE RÔLE DE FORMER ET DE REPRÉSENTER LA PROFESSION, N’EST-IL PAS PARFOIS NÉCESSAIRE DE S’UNIR SUR DES SUJETS FONDAMENTAUX ? EST-CE UN OBJECTIF SOUHAITABLE ET ATTEIGNABLE ? TÉMOIGNAGES DE PERSONNALITÉS POLITIQUES ET DE GRANDS ACTEURS DU MONDE VÉTÉRINAIRE.

Comment s’organise l’expression de la parole de la profession, portée par les diverses organisations professionnelles vétérinaires (OPV) ? « Pour les sujets d’importance, affirme Jean-François Rousselot, président de l’Association française des vétérinaires pour animaux de compagnie (Afvac), les OPV ont l’habitude de se réunir pour y réfléchir et travailler ensemble. Cela est notamment vrai pour des dossiers tels que la télémédecine, les plans d’antibiorésistance, etc. » Par ailleurs, le Conseil national de l’Ordre des vétérinaires (CNOV) organise deux fois par an des réunions ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr