La Semaine Vétérinaire n° 1901 du 28/05/2021

EXPRESSION

LA QUESTION EN DÉBAT

PIERRE DUFOUR

Si la kinésithérapie en humaine va de soi, la physiothérapie a encore du mal à se faire une place dans les cliniques vétérinaires. Pourtant ses avantages médicaux sont indéniables et la demande des clients réelle.

J’AIMERAIS AVOIR LES BASES THÉORIQUES LÉA BERTRAND (T 15) Praticienne généraliste à Le Bouscat (Gironde)Dans notre clinique, nous ne pratiquons pas de physiothérapie, mais je pense que cela peut montrer de bons résultats sur la rééducation postopératoire (chirurgies orthopédiques), en plus des consignes classiques de reprise progressive de l’exercice. Un vétérinaire dans l’équipe avec ces compétences complémentaires serait intéressant. On pourrait aussi imaginer former les assistants et assistantes qui le souhaitent ? Je connais peu de vétérinaires qui ont ces compétences et habituellement, ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr