La Semaine Vétérinaire n° 1899 du 14/05/2021

EXPRESSION

LA QUESTION EN DÉBAT

CHANTAL BÉRAUD

Y aura-t-il demain des ASV autorisés à intervenir seuls au domicile des propriétaires d’animaux de compagnie ? Si oui, seront-ils obligatoirement en délégation d’actes, mandatés et payés par leur employeur vétérinaire, ou pourraient-ils être intégralement libéraux ? Ce sujet divise encore la profession.

SON UTILITÉ EST ÉVIDENTE DIDIER FONTAINE (A 72) Secrétaire général de l’Association française des vétérinaires pour animaux de compagnie (Afvac)À mon avis, ouvrir cette possibilité n’offrirait que des avantages pour notre profession, à la condition impérative qu’il s’agisse bien d’un ASV employé et mandaté par un vétérinaire, qui irait donc appliquer au domicile de son client une prescription rédigée par lui. Un tel système pourrait aider de nombreux propriétaires : je pense bien évidemment aux clients à mobilité réduite, à ceux qui ne ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK