La Semaine Vétérinaire n° 1898 du 07/05/2021

Management

ENTREPRISE

Par Jacques Nadel

L’intégration d’une culture de résilience individuelle, collective et organisationnelle devient une incontournable stratégie pour réussir à articuler les différents impératifs de gestion d’une entreprise et d’ajustements continuels face à la crise sanitaire.

En tant que manager, le chef d’entreprise détient un véritable rôle de structuration en proposant des processus de création de sens dans les actions à mener pour établir, ou rétablir, une stabilité significative d’équilibre pour les équipes qu’il encadre, rebondir pendant cette période inédite et s’adapter en regard de nouvelles contraintes inattendues de cette crise qui continue de bousculer nos cadres de travail. Sur le plan individuel, la résilience diminue les effets négatifs des traumatismes sur la santé mentale et physique : anxiété, ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr