La Semaine Vétérinaire n° 1895 du 16/04/2021

BIEN-ÊTRE

ANALYSE

ANNE-CLAIRE GAGNON

Pour être de bons professionnels, il convient de prendre aussi soin de soi. Une prise de conscience bien avancée en Grande-Bretagne et au niveau institutionnel international, grâce à la World Small Animal Veterinary Association (WSAVA), qui en a fait une session dédiée lors de son dernier congrès, organisé à Varsovie du 21 au 24 mars.

La profession a le triste privilège de détenir le record du nombre de dépressions à l’échelle mondiale1. Lors du congrès de la World Small Animal Veterinary Association (WSAVA), qui s’est tenu du 21 au 24 mars derniers à Varsovie, une journée entière (le 24) était dédiée à l’état des lieux de la santé mentale vétérinaire et aux moyens de prévention du mal-être. Des conduites inadaptées conduisant au suicide L’une des caractéristiques des vétérinaires, selon les études conduites en Grande-Bretagne depuis plus de vingt ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK