La Semaine Vétérinaire n° 1894 du 09/04/2021

MATÉRIEL

PRATIQUE CANINE FÉLINE NAC

DELPHINE RIVIÈRE

CES de biologie médicale, laboratoire InovieVet

La variation d’impédance et la cytométrie en flux sont les deux techniques de mesure utilisées par les appareils d’hématologie vétérinaire. La précision de mesure de l’automate et les compétences en hématologie de l’utilisateur conditionnent fortement le choix de la machine.

L’automate d’hématologie est l’un des équipements les plus communs dans les cliniques vétérinaires. À l’heure actuelle, deux technologies de mesure, la variation d’impédance (photo 1) et la cytométrie en flux (photo 2), équipent les automates disponibles sur le marché vétérinaire. Les performances de la machine, l’usage clinique qui en est fait et son coût sont les principaux critères de choix d’un automate. Principes de fonctionnement La variation d’impédance permet la différenciation des différents leucocytes entre eux et la différenciation des plaquettes-hématies selon un ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr