La Semaine Vétérinaire n° 1892 du 26/03/2021

DOSSIER

CHARLOTTE DEVAUX

SELON UNE ENQUÊTE1 DE FÉVRIER DERNIER, 85 % DE LA POPULATION FRANÇAISE SE DIT PRÉOCCUPÉE PAR LES ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX, NOTAMMENT CEUX LIÉS À SES MODES DE CONSOMMATION. LA NUTRITION DES ANIMAUX DE COMPAGNIE EN FAIT PARTIE. TOUR D’HORIZON DE SON IMPACT ENVIRONNEMENTAL.

L’impact écologique de la viande est bien connu. L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) propose un classement des productions de viande les plus polluantes. Le haut du podium revient à l’agneau (39 kg de CO2 émis par kilogramme de viande produite), suivi par le bœuf (27), le porc (12), la dinde (11) et le poulet (7). La production de viande est estimée, toujours selon la FAO, responsable de 14,5 % des émissions de gaz à effet de serre liées ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK