La Semaine Vétérinaire n° 1892 du 26/03/2021

FINANCEMENT

ENTREPRISE

JACQUES NADEL

La crise sanitaire a pu mettre à mal ces derniers mois la trésorerie de l’entreprise. Plutôt que de faire appel aux mesures de soutien de l’État ou à la banque pour affronter des difficultés passagères, il existe une autre solution : les associés peuvent apporter des fonds via leur compte courant d’associé.

Les comptes courants d’associés représentent les sommes, rémunérations et dividendes qui n’ont pas été prélevés par les associés ou des sommes normalement dues par la société mais non versées temporairement à ces derniers. Ils permettent ainsi de faire face avec souplesse et rapidité à des besoins de trésorerie de la société. Ils résultent, d’une part, d’un éventuel apport initial au moment de la constitution de la société et, d’autre part, de la quote-part de bénéfice (au prorata de leurs droits) ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr